Pour développer de la meilleure des manières leur activité, les entreprises doivent pouvoir compter sur leurs collaborateurs, tous services confondus. Alors lorsque les arrêts de travail se font multiples ou régulièrement, les relations commerciales peuvent en subir les conséquences, ce qui pourrait porter préjudice à votre société. Alors pour remédier aux abus, vous pouvez contacter des experts spécialisés dans le contrôle médical employeur des arrêts de travail. 

Des arrêts de travail toujours à la hausse

D’après des études, le taux d’absentéisme ne cesse de croître depuis 2017 dans les secteurs privés, or, pour contrer cette problématique qui est un vrai fléau pour les entreprises et les employeurs, il est possible de faire réaliser un contrôle pour maladie par des médecins contrôleurs. Alors si vous doutez du bien fondé d’un arrêt maladie d’un de vos employés, vous pouvez faire intervenir ces professionnels dans toute la France, qu’importe le lieu où habite votre collaborateur. Des expertises médicales seront effectuées sur les maladies professionnelles et les accidents du travail. Cela vous permettra de contester certains dossiers après de la CPAM. 

Un médecin établit le diagnostic pour justifier ou non l’arrêt de travail

Que vous soyez employeur, dirigeant d’une petite structure, responsable de services des Ressources Humaines ou autres, n’hésitez pas à faire appel à une société qui vous accompagnera comme il se doit afin de redresser rapidement cette situation qui vous cause de nombreux désagréments, et qui vous coûte cher. Une contre-visite médicale au domicile de votre employé sera effectuée, sous 48 heures après la réception de votre demande. Le médecin, établira un diagnostic sur son état de santé de manière à déterminer si cet arrêt de travail est réellement justifié. Si votre collaborateur est en mesure de reprendre le travail ou en cas de refus de recevoir le médecin, vous pouvez suspendre son complément de salaire, ce qui vous fera déjà économiser de l’argent.
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here