Une société vous aide à lutter contre l'absentéisme abusif

De nombreuses entreprises, tous secteurs confondus, dans le privé comme dans la fonction publique, font aujourd’hui face au même fléau : l’absentéisme abusif, et ce, peu importe l’effectif. Ces arrêts de travail multiples et réguliers peuvent réellement nuire à la productivité. Ainsi, il est primordial de trouver une solution efficace afin de les débusquer et de les combattre. Et c’est précisément à ce niveau qu’interviennent les experts qui sont chargés de contrôler les absences abusives. 

Quelles sont les causes de l’absentéisme au travail ?

Quelles sont les causes de l’absentéisme au travail ?
Photo de @alicerubik via twenty20.com

Il est indispensable de connaître les motifs pour lesquels un ou plusieurs salariés manquent à l’appel. En effet, c’est ce qui permettra aux employeurs d’appliquer les mesures adéquates. Cela offre aussi la possibilité de prévenir l’absentéisme au travail. Il faut savoir que ces prétextes peuvent être d’ordre professionnel ou personnel

Au niveau professionnel, le salarié peut rencontrer des problèmes liés à :

  • Un environnement de travail désagréable qui devient une véritable source d’angoisse et de stress ;
  • Des conditions défavorables qui affectent son bien-être au travail
  • Des maladies professionnelles (comme les troubles musculo-squelettiques ou TMS par exemple) ;
  • L’âge ;
  • Des accidents du travail. 

Il arrive aussi que la vie professionnelle d’un salarié soit impactée par ses problèmes personnels comme :

  • Raison de santé n’ayant aucun lien avec le travail ;
  • Le milieu familial ;
  • Le style de vie.

D’après une étude réalisée par Malakoff Humanis en 2019 sur l’origine de l’absentéisme au travail des salariés français, les chiffres de l’absentéisme sont les suivants :

  • 87 % des motifs sont d’ordre non professionnel ;
  • 33 % des arrêts-maladie sont liés à des problèmes personnels et professionnels ;
  • 13 % des absences sont uniquement liées à des préoccupations personnelles. 

Ainsi, le nombre de salariés absents ne cesse de s’accroître au sein des entreprises. Il devient alors impératif de prendre certaines mesures.

Comment lutter contre l’absentéisme au travail ?

Comment lutter contre l’absentéisme au travail ?

Photo de @Irrmago via twenty20.com

Faire appel à une société spécialisée dans le contrôle pour maladie est une solution efficace pour endiguer ce fléau qui affecte le climat social.

L’intervention des médecins contrôleurs se fait à la demande expresse de l’employeur. Ces spécialistes ont pour mission d’effectuer des expertises médicales afin de démontrer la réalité d’une quelconque maladie professionnelle. Ils sont également chargés d’élaborer un diagnostic qui justifie ou non un arrêt suite à un accident du travail. 

Le médecin contrôleur, mandaté par l’entreprise, effectue une contre-visite médicale au domicile du salarié. Son intervention se fait à l’improviste sous 48 heures après la demande de l’employeur. Cela ne doit cependant pas affecter la vie privée du collaborateur en question. 

Un diagnostic est ensuite établi. C’est ce qui déterminera si l’arrêt de travail est justifié ou non. Si le médecin-contrôleur conclut que l’absentéisme au travail est bien fondé, celui-ci remet au salarié des contestations écrites. Ce dernier peut lui aussi récuser cette décision. 

Le médecin-contrôleur peut juger que l’état de santé du salarié lui permet d’assumer sa charge de travail habituelle. Si tel est le cas, des sanctions peuvent être appliquées par l’employeur. En effet, celui-ci peut suspendre ou même supprimer certains avantages comme le supplément de salaire ou les indemnités journalières

L’absence des salariés pour cause de maladie ordinaire affecte l’ensemble de la masse salariale. Cependant, ce sont des absences normales et justifiées. Ce qui ne l’est pas, c’est l’abus. Et c’est bien de ce cas-là que nous traitons notre article. Les salariés sont également touchés si l’un ou l’une de leur collègue abuse du système. L’ambiance de travail s’en trouve dégradée. Les managers ont donc à cœur de réduire le taux et éviter décrochage et désagengament en lançant un plan d’action visant non seulement la prévention de l’absentéisme mais aussi une meilleure qualité de vie au travail dans le secteur public comme dans le secteur privé.

Le médecin peut aussi être sollicité en cas de suspicion de burn-out. En effet, des absences répétées, un épuisement, un réel manque d’assiduité doivent interpeler les personnes responsables. Salariés et managers doivent être acteurs de l’entreprise.

Il arrive que le médecin-contrôleur soit dans l’impossibilité d’effectuer la visite en raison d’absence du salarié. 2 cas peuvent se présenter :

  • Le salarié est autorisé à sortir : il peut alors continuer à bénéficier de ses indemnités journalières. En revanche, il doit se présenter au cabinet du médecin dans un délai raisonnable après convocation. Faute de quoi, les sanctions seront appliquées ;
  • Le salarié est absent à un moment de la visite du contrôleur. Dans ce cas, la suspension ou la suppression des indemnités peut être appliquée par l’employeur. 

Toutefois, il existe des dérogations à ces pénalités pour contestation. La suppression des indemnités complémentaires est impossible si les raisons de l’absence du salarié lors du contrôle sont justifiées légitimes. 

> >

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here