Grâce au digital, le poste de travail a connu quelques changements. Désormais, le télétravail et ses dérivés sont de plus en plus tolérés. Actuellement, la tendance vire au travail nomade. Qu’entend-on ainsi par ce concept ? Comment se lancer dans cette nouvelle forme de travail ?

C’est quoi un travailleur nomade ?

Le travailleur nomade est une personne qui ne dispose pas de bureau pour travailler. Appelé aussi travailleur voyageur, ce salarié est une personne qui exerce son activité tout en se déplaçant. Il peut exercer son métier où il veut et quand il le désire. Le travail nomade est un choix.

Ces dernières années, le travail nomade est devenu possible grâce aux PC portables et aux appareils mobiles (smartphone, tablette…).

Plusieurs profils peuvent exercer cette activité. Ainsi en est-il :

  • du freelance;
  • de l’employé en télétravail ;
  • de l’auto-entrepreneur.

Le travail nomade et le télétravail

On a souvent tendance à confondre le travail nomade et le télétravail. Néanmoins, bien que sur le fond, ces deux concepts se ressemblent, elles se différencient sous quelques points. En effet, le télétravail peut concerner un salarié qui travaille pour une entreprise, mais qui réalise ses tâches à distance. Le télétravail reproduit ainsi le schéma des bureaux classiques chez soi.

Le travail nomade, quant à lui, ne concerne que les indépendants.

Le travail nomade et le microworking

Le travail nomade est aussi à distinguer du microworking. En effet, ce dernier fait allusion aux heures de travail que peut faire un employé hors de ses bureaux.

C'est quoi un travailleur nomade ?

Tend-on vers du travail nomade ?

Les statistiques ont tendance à démontrer que le travail nomade est de plus en plus apprécié. Néanmoins, est-ce que les avantages de ce concept sont vraiment convaincants ?

Le travail nomade en chiffre

Le nombre de personnes se lançant dans le télétravail ne cesse d’évoluer. Selon des études menées en 2019, 54 % de la population active au Brésil pratique cette activité. 43 % en Inde, 41 % en Australie et 8 % au Japon.

En France, plus de 25 % de la population active travaillent à distance. 53 % d’entre eux aspirent au travail nomade. Et on compte désormais plus de 1 700 espaces de coworking dans l’Hexagone.

Actuellement, de plus en plus de jeunes s’intéressent au travail voyageur. En effet, 4 jeunes sur 10 désirent exercer en tant qu’indépendant. Et les études estiment que 1 milliard de personnes pourraient se convertir dans le travail nomade d’ici 2035.

Tend-on vers du travail nomade ?

Les atouts du travailleur nomade

Le travail nomade procure des avantages non-négligeables, à prendre en compte si vous désirez franchir le pas.

Pour le salarié

D’abord, vous serez plus autonome. En effet, en tant que travailleur nomade, vous gérez vous-même votre planning. Vous êtes libre de choisir votre mode de fonctionnement, vos temps de pause, vos clients et vos collaborateurs.

Si vous aimez voyager, le travail nomade vous convient sûrement. En effet, cette pratique vous offre la possibilité de découvrir le monde tout en exerçant votre activité.

Grâce au bureau partagé, à l’open space et au flex office, vous ferez des rencontres intéressantes. Vous aurez l’opportunité d’élargir et enrichir votre réseau professionnel.

Pour les entreprises

Le travail nomade est pour une entreprise une solution à adopter pour optimiser la gestion des infrastructures à disposition.

En travaillant à distance et dans un endroit qu’il a choisi, un travailleur nomade est souvent plus réactif, plus concentré et plus efficace. Ce mode de vie va ainsi influencer sur la performance de l’entreprise.

Enfin, en choisissant de collaborer avec des travailleurs nomades, la société contribue à la protection de l’environnement en optimisant les déplacements de ses employés.

Que faut-il prendre en compte avant de se lancer ?

Malgré tous les avantages qu’offre un travail nomade, il est recommandé de tenir compte des éventuels risques du métier.

La fatigue

Voyager tout le temps, risque de vous épuiser. À cause des déplacements incessants et des délais à respecter pour votre travail, vous ne serez plus capable de prendre une pause. Le burn-out pourrait vite arriver.

Un sentiment d’isolement

Bien que vous rencontriez plusieurs personnes lors de vos voyages, la mélancolie, la nostalgie et la solitude peuvent s’installer très rapidement. En effet, sachez qu’en optant pour ce mode de vie, vous serez loin de chez vous et de vos proches. Les routines et certaines habitudes vous manqueront sûrement.

Une rémunération changeante

Le travailleur nomade, pour trouver des clients, doit toujours faire des prospections. Vos contrats seront souvent de courte durée et non-ponctuel. Vous risquerez ainsi, à un moment donné, de manquer de liquidités.

Que faut-il prendre en compte avant de se lancer ?

La perte de temps

Chercher où se loger, où travailler, et le Wi-Fi utilisé risque de vous détourner de votre objectif, c’est-à-dire travailler. Entre tous ces va-et-vient, vous risquerez de manquer du temps pour remplir vos attributions.

Le risque de tomber malade

Le travail nomade implique souvent un travail sans relâche. Vous devez vous habituer à être coller à votre ordinateur les week-ends. Une situation que votre corps pourrait ne pas supporter. De plus, vos yeux sont éprouvés l’utilisation constante des écrans.

> >

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here