Le marketing fixe est la stratégie commerciale qui permet à une industrie de prendre des risques calculés. Les dépenses fixes sont les décaissements invariables qui sont opposés à ce que sont les dépenses variables qui sont définies comme étant les charges qui affectent la production. Une charge fixe ne change que sur une durée assez régulière. Par exemple, une facture d’électricité ou un loyer entre dans la catégorie des paiements fixes, car le loyer n’augmente qu’après une durée de temps donnée et la différence de consommation en électricité mensuelle sera minime ou pas si l’entreprise en question est une industrie (il s’agira alors ici de dépense variable.

D’autres exemples de charges réguliers fixes : la connexion, les factures téléphoniques, le paiement des salaires des employés, les assurances, les échéances de remboursement de prêts, les impôts, etc.…

À quoi cela sert de différencier les dépenses fixes et variables ?

Prenons un exemple plus concret : si une société fabrique 1000 produits et que les dépenses fixes et variables totales influencent par conséquent le prix de vente des produits. Si toutes les sorties d’argent entrent dans la catégorie des décaissements invariables, l’établissement pourra instantanément prévoir le solde de la caisse après la vente de tous les produits. Si le coût de fabrication fixe d’un produit revient à 10 euros, et est vendu 20 euros, l’entreprise aura donc exactement 10.000 euros de solde après la vente de toute sa marchandise. Tandis qu’une entreprise avec de nombreux budgets variables aura beaucoup plus de chance d’échec probabilité d’échouer en ne prévoyant pas exactement quel est le juste prix de ses produits.

Le total des coûts utilitaires fixes comme les Assurances, les intérêts à payer et les frais administratifs vous aidera à connaître exactement combien d’argent minimum mensuel devrez-vous faire entrer dans la caisse pour pouvoir fonctionner correctement.

Une entreprise qui a des dépenses variables élevées doit prévoir énormément plus d’entrées, car le prix de ses charges pourrait augmenter d’un mois à l’autre. Les dépenses sorties, les entrées et les recouvrements ne seront pas prévisibles. Autrement, la société sera inévitablement en faillite à moins de compter sur une bonne étoile.

En opposé à une entreprise avec des dépenses fixes, la gestion de la finance est plutôt un fleuve tranquille où la marge bénéficiaire sera gardée tout au long de l’année. Et même si l’entreprise traverse des baisses de ventes, il ne court pas à un lendemain avec de gros risques et de grosses difficultés à redresser la pente. Le business peut être révisé, les publicités et les promotions pourront sauver votre finance.

L’application du marketing fixe dans un business est la clé de réussite d’une société. Grâce à cette dernière, on peut facilement connaître le seuil de rentabilité d’une entreprise en projetant les bénéfices liés à la vente des investissements produits effectués.

Marketing fixe : PME Vs Grandes industries

Au cours des premières années de vie d’une start-up, celle-ci devrait conséquemment faire l’effort de minimiser ses dépenses fixes et penser au marketing fixe. Ainsi, l’entreprise a très peu de risque de faire faillite. Bien au contraire, en investissant avec stratégies et intelligence grâce aux économies fixes mensuelles, l’entreprise se développera certainement plus rapidement.

Les grosses boîtes comme les zones franches, ou les constructeurs de produits high-tech sont obligés de tenir compte de ses dépenses fixes et encore plus de leurs dépenses variables. Par contre, les auto-entrepreneurs ne sont pas obligés de donner une grande importance à ces dernières.

Bref, quitte à faire des choix audacieux et des investissements pour le développement de votre business, essayez toujours de maximiser les dépenses fixes et réfléchissez au bon marketing à utiliser. Ainsi, vous assurerez la pérennité de votre entreprise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here