Quels intérêts à créer sa société à Hong Kong ?

Hong Kong est le territoire idéal pour installer une société offshore. Les entrepreneurs étrangers sont surtout séduits par les multiples avantages que cette implantation stratégique leur confère. En effet, son environnement commercial est l’un des plus concurrentiels au monde. Mais avant de vous lancer, vous devez d’abord connaître toutes les informations clés afin de garantir la prospérité de votre affaire et choisir le meilleur type de société.

Créer sa société à Hong Kong : ce qu’il faut savoir

Créer sa société à Hong Kong : ce qu’il faut savoir
Photo by Jimmy Chan from Pexels

Quelques mises au point sont indispensables pour pouvoir créer une société à Hong Kong. Vous devez notamment vous informer sur certaines exigences en matière d’adresse et de dénomination.

Constituer une société est financièrement accessible

À Hong Kong, la création d’entreprise est intéressante du point de vue financier. Les formalités administratives sont également simplifiées. En effet, les coûts sont moins élevés que ceux appliqués dans d’autres pays. Il vous faudra néanmoins ouvrir un compte bancaire professionnel, bien séparé de votre patrimoine. Voici quelques chiffres concernant les différents frais pour créer son entreprise :

  • Inscription : 1 720 HKD ;
  • Certificat d’enregistrement : 2 000 HKD (valable pendant 1 an), 5 200 HKD pour une validité de 3 ans ;
  • Cotisation au Fonds pour la protection des salaires en cas d’insolvabilité : 250 HKD pour 1 an et 750 HKD pour 3 ans.

Avoir une adresse physique locale est obligatoire

Créer une société à Hong Kong implique que celle-ci ait une adresse physique locale. Une boîte postale serait également valable. Cependant, si vos bureaux se trouvent à l’étranger, vous pouvez obtenir une adresse de domiciliation par une société de services professionnels. En tant que non-résidents, les dirigeants d’entreprise étrangers doivent se soumettre à cette obligation, et domicilier leur siège social, même s’il est auto-entrepreneur. 

Le nom de votre entreprise devra être soumis à approbation

L’incorporation de votre entreprise nécessite une approbation de son nom. Son choix est un peu comme celui du nom de domaine. Pour connaître celui des entreprises déjà existantes, vous pouvez effectuer une recherche dans le Registre des Sociétés

Cette raison sociale ne doit pas prêter à confusion avec d’autres noms contenus dans le Registre des Sociétés. Elle ne doit pas constituer une infraction pénale. Enfin, elle doit être conforme à l’intérêt public. Hong Kong est une bonne idée pour ouvrir une société d’import-export par exemple.

N’oubliez pas que vous devrez présenter votre projet dans le journal d’annonces légales, tout comme en France. Le choix du nom est donc important.

Pourquoi Hong Kong ?

Pourquoi Hong Kong ?
Photo by Jimmy Chan from Pexels

Hong Kong représente un territoire à part en Asie, et se démarque essentiellement par sa situation économique très favorable. La création d’une société à Hong Kong impliquera de déterminer un statut juridique en France avant de s’exiler : Sarl, Sasu, Eurl ou encore Sas et profiter d’avantages fiscaux indéniables. Le secret bancaire est largement respecté, et les apports financiers bien accueillis par les banques chinoises pour monter sa société.

Une croissance toujours au beau fixe

Les tensions sino-américaines s’amplifient et les marchés internationaux se contractent. Toutefois, Hong Kong enregistre en 2018 une croissance exceptionnelle de 3,8 %. Ce succès s’explique surtout par son inter connectivité avec la Chine continentale. 

En devenant une porte ouverte sur toute l’Asie, elle accueille de gros investissements issus non seulement de la Chine, mais aussi de pays étrangers. De plus, grâce à l’accord de libre-échange CEPA, les entreprises à Hong Kong accèdent directement au marché chinois. Avec une bonne stratégie de communication, sans oublier une bonne visibilité sur Google, votre entreprise aura tout pour réussir. 

Si vous souhaitez vous lancer dans une aventure marchande et créer une société commerciale, rapprochez-vous de la Chambre de commerce ainsi que la Chambre des métiers de votre ville d’origine avant de prendre des informations pour vous installer à Hong Kong.

Un système fiscal avantageux

Hong Kong est connue pour son régime fiscal très profitable (l’un des meilleurs au monde). Son système fiscal est particulièrement favorable aux entreprises, d’où le choix de ces dernières d’y développer leur politique marketing. 

Concernant l’impôt sur les bénéfices, un taux de 8,25 % est fixé pour les 2 premiers millions de dollars Hong Kong. 16,5 % seront ensuite prélevés sur les suivants. L’optimisation fiscale, si elle est faite dans les règles, permet de lancer un projet de création. EIRL, société anonyme, micro-entreprise ou encore société par actions : le choix du statut vous revient. À Hong Kong, à l’inverse de la France, vous n’êtes pas imposés selon le statut juridique de votre entreprise

En créant votre entreprise à Hong Kong, vous n’aurez pas à payer :

  • Une TVA ou taxe de vente ; (il n’y a d’ailleurs pas de numéro de TVA)
  • Un impôt sur les plus-values ;
  • Une retenue à la source ;
  • Un impôt foncier ;
  • Un impôt sur les dividendes.

Si vous réalisez des bénéfices à l’extérieur du territoire de Hong Kong, ils ne seront pas taxés. De quoi faire d’importantes économies chaque année. Toutefois, votre société peut être soumise à des impôts dans votre pays d’origine. La fiscalité avantageuse de Hong Kong comme celle de Dubaï est connue pour attirer les créateurs d’entreprises.

Source article : https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/la-bourse-de-hong-kong-fait-une-offre-de-rachat-surprise-sur-le-london-stock-exchange-1130765

> >

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here