Lorsque l’on est webmaster et que l’on développe un site Internet, il est primordial de gagner en visibilité, afin d’augmenter le nombre de visiteurs. Mais il faut également éviter de se faire pénaliser par Google. Pour éviter d’en arriver là, découvrez un outil permettant de suivre le risque de pénalité d’un site Internet.

Comment identifier la popularité d’un site Internet ?

Pour déterminer la performance d’un site Internet, il existe certains indices à suivre dont les kpi du référencement, qui sont des indicateurs de performance qui témoignent de votre optimisation pour les moteurs de recherche.

Afin d’identifier la popularité d’un site Internet, vous pourrez utiliser des outils tels que Google Analytics, qui a l’avantage d’être gratuit, ou encore des solutions payantes comme Semrush, ou aHrefs.

Avec ces logiciels, il vous sera possible de voir concrètement la popularité de votre site en suivant des indicateurs, comme le nombre de visiteurs depuis les moteurs de recherche (résultats naturels), les connexions directes issues de favoris, de liens mails ou tapées dans l’URL des navigateurs, et enfin les connexions provenant de sites référents (referral) comme les réseaux sociaux ou les sites proposant des liens vers votre propre site web.

Plus les visiteurs sont nombreux, plus vous serez populaire sur Internet. Et la popularité jouera un rôle important dans votre référencement auprès de Google. Mais attention, si vous ne respectez pas certaines règles instaurez par le moteur de recherche, vous risqueriez des sanctions qui pourraient nuire à votre référencement.

Comment se faire pénaliser par Google ?

Si pour optimiser votre référencement, vous tentez de manipuler de façon abusive votre SEO, vous risqueriez une sanction de Google. Attention donc à éviter les campagnes de liens artificiels, n’ayant pas de réelle utilité pour l’internaute. Il existe plusieurs types de sanctions ayant des conséquences plus ou moins importantes pour le référencement. La pénalité manuelle réalisée par la Google Quality Team ou celle mise en place par un robot, on parle alors d’une pénalité algorithmique, et enfin la plus terrible sera le blacklistage du moteur de recherche.

Comment repérer le risque d’une pénalité Google ?

Si vous souhaitez éviter toute sanction de Google et prévenir plutôt que devoir guérir, il existe un outil gratuit à intégrer à Google Chrome qui permettra de tester votre site Internet. Son nom la MozBar, au préalable, pour pouvoir vous en servir, vous devrez créer un compte gratuit. Cette application vous indiquera la popularité de vos pages web (PA Page Authority) et celle de votre domaine (DA Domain Authority).

Mais en plus de ces informations, si vous vous rendez sur l’une des pages de votre site, la barre vous affichera une information supplémentaire : le spam score (en pourcentage). Cette mesure vous indiquera le risque d’être pénalisé par le moteur de recherche. Dès lors, si votre site est classé entre 0 et 4 vous ne craignez rien, par contre si le pourcentage atteint 10, vous aurez bien plus de chance d’être pénalisé par Google.

> >

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here