Le freelance, c'es tendance
Photo by Toa Heftiba on Unsplash

Devenir freelance garantit une plus grande liberté et davantage d’autonomie. En effet, vous porterez à la fois la casquette d’entrepreneur, de propriétaire et d’employé. Par ailleurs, vous aurez la possibilité de définir vos missions vous-même.

Comment se lancer en tant que freelance ?

Comment se lancer en tant que freelance ?
Photo by Per Lööv on Unsplash

Déçu.es du salariat, les candidat.es au statut auto-entrepreneur ou micro-entrepreneur se multiplient. Ce statut juridique connaît désormais pratiquement la même popularité qu’aux États-Unis. Charges sociales simplifiées, protection sociale alignée sur le régime général, travailler en toute indépendance et offrir des prestations de services qui correspondent à son éthique, voilà ce qui attirent les candidats à l’entreprenariat. Ayant pris conscience de ce phénomène, de nombreuses entreprises ont déployé des plateformes permettant de mettre en relation employeurs et travailleurs indépendants.

Si le nombre de personnes souhaitant devenir freelance ne cesse d’augmenter, c’est parce que ce mode de travail offre une véritable flexibilité. Travailler en tant qu’indépendant vous permettra notamment de répondre à vos besoins de liberté, de travail autonome et d’organisation. D’être votre propre patron, de choisir votre contrat de prestations et de fixer vos tarifs. Des qualités de négociateur avisé seront les bienvenues pour réussir à décrocher une mission.

Lorsque vous travaillez en freelance, vous pouvez fixer vous-même vos horaires de travail. Il en va de même pour le nombre de missions que vous envisagez d’effectuer. À noter que les freelancers perçoivent des revenus extrêmement variables. En effet, les missions sont rémunérées au cas par cas. Le montant qui vous sera versé est déterminé avec le client.

En Europe, le monde du travail a été révolutionné par cette tendance. La majorité des freelancers (plus de 90 %) ont choisi de le devenir. Ils se réjouissent d’ailleurs de leur statut.

Pour vous lancer en tant que freelance, vous devez commencer par la création d’entreprise. Vous pourrez alors choisir entre deux statuts :

  • L’entreprise individuelle. La plupart des freelancers optent pour ce régime.
  • La société. En choisissant ce statut, vous ne serez responsable qu’à hauteur du montant de votre apport en capital.

Une autre possibilité existe. Il s’agit du portage salarial. Concrètement, il s’agit d’une relation tripartite entre le porté (vous), le client et la société de portage. C’est cette dernière qui vous salarie, gère la facturation et encaisse les paiements. Vous n’aurez à vous soucier que de remplir vos missions freelance. 

Vous aurez par la suite à vous inscrire auprès du RCS (Registre du commerce et des sociétés). Cette étape est essentielle pour pouvoir établir des factures plus tard.

Prenez également des renseignements sur le RSI : le Régime Social des Indépendants. L’affiliation est obligatoire pour exercer en tant qu’indépendant.

Pour réussir en tant que freelance, pensez à bien définir votre stratégie de communication.  À l’ère du numérique, elle doit nécessairement inclure les réseaux sociaux. Vous devez donc soigner votre image sur ces canaux.

Quels sont les métiers freelance ?

Quels sont les métiers freelance ?
Photo by Daniel Bosse on Unsplash

Pour devenir freelance, vous devrez être en mesure de gérer un grand nombre de tâches. En font notamment partie la production, les finances et la comptabilité. Notez toutefois que vous ne devez pas forcément disposer d’une qualification dans ces domaines. 

Les métiers du numérique et du Web sont particulièrement adaptés au travail en freelance. Ces secteurs étant en perpétuelle évolution, de nombreux professionnels qui y évoluent ont choisi de devenir freelancers pour bénéficier de l’autonomie et de la flexibilité auxquelles ils aspirent.

La conception et la gestion de projet web sont l’un des principaux domaines dans lesquels vous pouvez vous lancer en tant que freelance. Vous pouvez par exemple devenir consultant en référencement naturel. Vous serez notamment amené à améliorer la visibilité d’un site dans des moteurs de recherche. Vous pouvez également exercer en tant que chef de projet fonctionnel web. Vous devrez alors prendre en charge chaque étape de la création ou de la refonte d’un site web.

Vous êtes intéressé par la communication et le marketing digital ? Vous pouvez également démarrer une activité de freelance dans ces domaines. Il vous sera notamment possible d’exercer comme chef de projet e-CRM. Votre principale mission consistera à gérer la relation client d’une entreprise en ligne. Vous pouvez aussi devenir community manager. Votre rôle sera de fédérer une communauté web et de l’animer. 

Si vous êtes passionné par la programmation et le développement, vous vous laisserez sûrement tenter par le métier de développeur web multimédia. Assurez-vous cependant de disposer des connaissances nécessaires en matière de mise en œuvre graphique.

Il existe encore toutes sortes de métiers compatibles avec le mode de travail en freelance : rédacteur, graphiste, webdesigner, etc. Vous n’aurez qu’à choisir celui dans lequel vous êtes le plus à l’aise si vous souhaitez devenir travailleur indépendant.

Par la suite, n’hésitez pas à proposer vos services sur les plateformes de freelances.

> >

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here