Formation professionnelle : 300 millions d'euros pour moderniser le secteur

Le ministère du Travail a annoncé que plus de 15 milliards d’euros du plan de relance sont dédiés aux compétences, dont 300 millions d’euros pour faire évoluer le secteur de la formation. Transformer l’appareil de formation a pour but de l’adapter rapidement aux conditions d’exercices des métiers et surtout à l’évolution des besoins en compétences.

Digitaliser la formation professionnelle

Le gouvernement, à travers le plan de relance, souhaite passer à la vitesse supérieure dans la modernisation de la formation professionnelle en France. Le volet compétences du plan de relance consacre une enveloppe de 300 millions d’euros pour soutenir la profession qui est bousculée par l’arrivée en masse de nouveaux entrants issus de l’univers du numérique.

La modernisation de la formation professionnelle vise à favoriser, notamment, l’apprentissage à distance grâce aux outils numériques. De ce fait, faire une formation en management, en anglais ou encore en réseaux sociaux sera de plus en plus possible à distance grâce aux nouvelles technologies.

La formation à distance doit répondre à de nouveaux besoins

Le confinement a bel et bien mis en avant l’intérêt de la formation à distance étant donné que les centres ont fermé et que les sessions de formation en présentiel ont été repoussé pour de la formation à distance. Le ministère estime que 90 % des apprentis ont suivi des cours à distance et moins de 60 % des demandeurs d’emploi. Selon une étude du ministère, ce dernier chiffre s’explique par des connexions insuffisantes, des contraintes familiales ou encore du manque d’équipements.

C’est pour cette raison que les besoins en formation à distance sont, notamment, des supports pour diffuser les contenus ainsi des outils collaboratifs. Les besoins se traduisent en termes de conception de ressources pédagogiques, de formation des formateurs ou encore de financement d’équipements.

Un effort qualitatif pour améliorer l’apprentissage

Le contenu des formations doit notamment être amélioré et d’autant plus pour les formations techniques qui ont un manque. En parallèle, certains secteurs comme les travaux publics ou l’agriculture utilisent d’ores et déjà la réalité virtuelle pour les formations.

Il a été prouvé que pour qu’une formation à distance soit efficace, une pédagogie spécifique doit être déployée car le simple fait de reproduire un cours physique ne suffit pas. En effet, le contenu, le support ainsi que la pédagogie doivent être adapté pour la formation à distance.

En cohérence avec le plan de relance, le ministère favorise certaines formations. En effet, le secteur des « métiers verts » ou encore ceux en lien avec la digitalisation de l’ensemble de l’économie seront mise en avant pour les formations.

> >

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here