Créer sa société au Portugal : comment faire ?
Photo de couverture by Daniel Frese from Pexels

Le Portugal est un pays connu pour offrir un environnement propice aux créateurs d’entreprises. Il rassemble tous les éléments favorables pour monter un business. On cite entre autres le cadre de vie agréable, les conditions fiscales avantageuses, la croissance économique en hausse. Pour cela, il est nécessaire de connaître les informations essentielles pour concrétiser votre projet. Monter son dossier de création de projet avec un expert-comptable portugais serait un atout important.

Quel business monter au Portugal ?

Quel business monter au Portugal ?
Photo by Lisa Fotios from Pexels

Vous avez la possibilité de créer une société au Portugal, en qualité d’entité physique ou morale. Le choix est multiple en termes de statuts juridiques d’entreprise. À vous de définir lequel est le plus avantageux pour votre projet. Si vous êtes habitué aux statuts juridiques français tels que : Eurl, Sasu, Sas, Eir, auto-entrepreneur… vous ne serez pas dépaysé.

La société individuelle ou empressa individual est dirigée par un seul individu. Celui-ci en endosse la responsabilité de façon illimitée. Comme il s’agit d’une seule et même personne, son patrimoine personnel et son patrimoine professionnel sont unis. La création de ce type d’entreprise ne requiert pas de capital minimum.

Pour créer une société anonyme ou sociedade anonima, il faut disposer d’au moins cinq actionnaires. Ces derniers peuvent être résidents ou non au Portugal. La création de ce type de société nécessite la disposition d’un capital social d’au moins 50 000 euros. 30 % doivent obligatoirement être libérés lorsque l’entreprise est constituée.

Chaque associé détient une responsabilité limitée à la valeur des actions auxquelles il a souscrit.

La gestion de la société anonyme peut se faire de deux manières :

  • Par un conseil d’administration : les décisions économiques lui incombent ;
  • Par un conseil général : les décisions concernant la société lui appartiennent. Toutefois, un commissaire aux comptes devra certifier ces opérations.

La gestion d’une SARL se fait au minimum par deux associés. Le gérant doit obligatoirement être un résident au Portugal.

La responsabilité de chacun reste limitée à ses apports. Toutefois, les fondateurs sont solidairement responsables en cas de dettes sociales. La création de ce type de société se fait par acte notarié. L’étape suivante consiste à l’inscrire auprès du Registre du commerce.

Pour créer une société au Portugal, vous pouvez également opter pour la société unipersonnelle à responsabilité limitée.

Pour toute demande d’aide, n’hésitez pas à vous adresser à la Chambre de métiers, ou encore à la Chambre de commerce. Si créer une entreprise en France est différent de la création de son entreprise au Portugal, pourquoi ne pas faire de tableau comparatif entre deux dossiers de créations d’entreprise : l’un français, l’autre portugais ? Vous verrez que les différences sont essentiellement au niveau du choix du statut.

Comment faire pour ouvrir un compte bancaire au Portugal ?

Comment faire pour ouvrir un compte bancaire au Portugal ?
Image par Marina Stroganova de Pixabay 

Pour créer une société au Portugal, vous devez également songer à ouvrir un compte dans une banque locale. Cela est également valable si vous envisagez de créer une société en Irlande ou dans un autre pays.

Les banques portugaises sont connues pour être des plus flexibles. Vous avez diverses alternatives pour créer votre compte. Pour cela, vous aurez besoin de posséder un NIF. Il existe plusieurs options :

  • Ouvrir votre compte bancaire en vous rendant en personne auprès d’une agence ;
  • Transmettre votre dossier par voie électronique et le signer en agence à la fin des procédures ;
  • Créer votre compte 100 % online. Cela est possible avec certaines banques traditionnelles. Toutefois, une authentification de vos documents par un notaire ou un avocat est obligatoire. Vous devrez également avoir un représentant sur place ;
  • Ouvrir un compte 100 % online, mais cette fois-ci avec une néobanque.

Pour les deux dernières options, vous n’avez pas à vous déplacer dans une agence. Une conférence vidéo suffit pour qu’un banquier vous identifie. Ce qui vous permet d’économiser du temps.

Concernant les documents requis pour l’ouverture d’un compte bancaire au Portugal, vous devrez fournir :

  • Un document qui justifie votre identité (carte d’identité, passeport…) ;
  • Un justificatif de résidence, au Portugal ou dans un autre pays. Une facture, quelle qu’elle soit, fera l’affaire (téléphone, électricité, gaz, etc.) ;
  • Un justificatif de votre situation. Ce sera un contrat de travail pour un salarié, une déclaration fiscale ou de Kbis pour un chef d’entreprise ;
  • Un justificatif de votre TIN (Tax Identification Number). Il s’agit du numéro fiscal de votre pays de résidence ;
  • Vos derniers relevés bancaires (non obligatoire) ;
  • Le NIF (numéro d’identification fiscal).

En général, on distingue deux modalités de comptes : le compte non-résident et le compte résident. Vous pouvez ouvrir le premier avec votre NIF temporaire. Celui-ci sera converti en NIF résident quand vous serez installé.

> >

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here