Créer sa société en Irlande : nos conseils
Image par tomek999 de Pixabay

Avec une création d’entreprise peu coûteuse, des formalités allégées, l’Irlande est également très attractive sur le plan fiscal. Vous rêvez d’y créer une société, mais ne savez peut-être pas par où commencer pour concrétiser votre projet ? Voici quelques conseils qui vous aideront à appréhender ce qui vous attend dans ce pays plutôt propice à l’entrepreneuriat.

Pourquoi créer une société en Irlande ?

Pourquoi créer une société en Irlande ?
Image par Albert van den Boomen de Pixabay 

Les avantages qu’offre l’Irlande aux entreprises sont nombreux et très attrayants. Le premier point qui séduit les chefs d’entreprise est sa fiscalité très intéressante. Créer une société en Irlande vous permet de bénéficier d’un impôt sur les sociétés de 12,5 %. Un taux largement plus faible par rapport à celui de la France qui est de 33 %. Il représente également moins de la moitié de celui de la Belgique qui s’élève à 29 %. Avec un régime fiscal aussi facilité pour créer une entreprise, il est vraiment intéressant de la domicilier en Irlande.

L’Irlande est une option intéressante d’un point de vue financier. Le budget à prévoir pour la création d’une entreprise, donc son immatriculation y est de 249 euros TTC. Cela s’explique principalement par l’absence de capital social. Vous n’êtes pas tenu d’avoir un compte bancaire professionnel pour pouvoir créer votre société. Ce n’est pas le cas en France.

Le délai d’ouverture est un autre avantage non négligeable. En Irlande, votre société est effective environ 8 à 10 jours après réalisation des diverses formalités. Un délai bien plus court que celui pour créer une société au Luxembourg par exemple. 

Quelles sont donc les différentes étapes à suivre pour ouvrir une entreprise en Irlande ?

Comment créer une société en Irlande ?

Comment créer une société en Irlande ?
Image par Ronan Darby de Pixabay 

Le business plan est une étape non obligatoire lorsque vous projetez de créer une société en Irlande. Toutefois, il peut vous être d’une grande aide. C’est notamment le cas en matière de structuration de votre projet. Vous appréhenderez la progression de votre projet grâce à un business plan précis. Que vous montiez votre projet de création d’entreprise seul ou associé, n’hésitez pas à faire appel à un expert-comptable irlandais qui saura vous accompagner efficacement lors des formalités administratives nécessaires pour fonder une société dans un pays européen.

La procédure d’enregistrement de votre société commence par le remplissage d’un formulaire contenant les informations suivantes :

  • La raison sociale de votre future entreprise ;
  • L’identité et les coordonnées des membres de l’équipe ;
  • L’activité que vous comptez exercer ;
  • La composition de l’actionnariat.

Ce formulaire devra être justifié par :

  • Un document qui confirme l’identité de chaque membre ;
  • Un document qui atteste son adresse exacte.

Lorsque le dossier de constitution est complet, il faut le transmettre à l’adresse suivante : contact@societe-france-irlande.com

Une fois ces démarches effectuées, les autorités irlandaises vous transfèrent des documents à tirer, à dater et à signer. Ceux-ci sont ensuite retransmis en Irlande par voie électronique. Y figurent notamment :

  • Le mémorandum. Ce document régit les relations de la société avec les tiers. Le nom, le type, le lieu, le siège social… de l’entreprise peuvent être mentionnés, mais pas nécessairement ;
  • Le statut juridique. Tous les détails concernant l’organisation de la société sont contenus dans ce document. Il s’agit des droits des actionnaires, des devoirs des dirigeants, des moments de réunion, etc. ;
  • Le formulaire A1. Il s’agit d’un certificat qui concerne les normes de sécurité sociale.

Une fois que la création de votre entreprise est confirmée, vous recevez :

  • Le certificat de constitution en société ;
  • Le mémorandum et le statut juridique ;
  • Les Minutes of meeting ;
  • Les certificats d’actions.

Concernant les statuts juridiques des entreprises françaises dont la domiciliation est en Irlande, ceux-ci sont les mêmes qu’en France : à savoir : Eurl, Entreprise individuelle à responsabilité limitée, Sasu, Sarl, Sas ou encore auto-entrepreneur. Le fait d’être en Europe a ses avantages. Ceci dit, vous pouvez tout à fait décider de vous ouvrir au marché mondial et devenir le chef d’entreprise d’une société basée à Hong Kong. Ou encore à Dubaï.

Bien qu’avoir un compte bancaire ne soit pas obligatoire lorsque vous créez une société en Irlande, cela est néanmoins conseillé. En effet, cela facilite les diverses transactions. Notamment si vous avez besoin de demander un prêt bancaire, ou bien un prêt d’honneur. Il est toujours bon de bien s’entendre avec un son banquier. Afin par exemple que votre dépôt de capital se passe au mieux. Ou encore pour être bien certain que votre patrimoine personnel (dont votre patrimoine immobilier) est bien distinct de votre patrimoine professionnel.

Deux choix s’offrent alors à vous pour ouvrir un compte : 

  • L’ouverture d’un compte professionnel auprès d’une banque en ligne en Irlande ;
  • La création d’un compte professionnel auprès d’une institution physique en Irlande.

L’avantage de la première option est qu’aucun déplacement vers l’Irlande n’est nécessaire pour ouvrir le compte bancaire. 

> >

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here