Le métier de Directeur de relation client consiste à plonger au cœur de la raison d’être de chaque entreprise. Il s’agit d’élaborer et de superviser toute la technique nécessaire afin d’attirer les consommateurs. Mais pour y arriver, il y a des démarches à entreprendre. Comment faire pour arriver au poste de directeur de relation client ?

Les compétences requises pour le poste

Pour devenir directeur de relation client, il faut être compétent dans le domaine commercial. Entre autres, la maîtrise de diverses techniques de marketing est nécessaire. Étant donné que le client est le centre de ses préoccupations, il est important de le séduire en adoptant la bonne méthode et la bonne stratégie.

Le directeur de relation client doit donc avoir une connaissance poussée du marché. Il doit maîtriser l’art du benchmark. C’est une méthode utilisée en marketing dont l’objectif est de partir à la connaissance de la politique effectuée par les autres entreprises voisines (y compris la concurrence). Combiné à cela, il doit avoir une bonne culture des stratégies de fidélisation de client. C’est la base pour maintenir le cap et pour pérenniser l’activité d’une entreprise.

Il est aussi nécessaire d’avoir une excellente connaissance des techniques de distribution. Cela va considérablement aider pour la promotion, la distribution et la commercialisation du produit. Au-delà de l’aspect commercial du poste, les prétendants doivent aussi avoir une bonne notion en finances. C’est une compétence nécessaire, car il va participer à l’élaboration du prix du produit et aux prévisions de ventes à atteindre pour que l’investissement soit rentable.

À cela, s’ajoutent ses capacités à manager et à animer ses collaborateurs ou son équipe. L’aisance relationnelle et la communication sont aussi de rigueur pour honorer les responsabilités qu’implique le poste de directeur de relation client.

Les qualités personnelles à avoir

Devenir un directeur de relation client nécessite d’avoir un certain trait de caractère. Le candidat au poste doit dégager une détermination sans faille et une volonté de réussir par-dessus tout. Ténacité et dynamisme sont aussi à ajouter à la liste. En effet, une vente ne se conclut pas toujours en une première fois. Il faut savoir essuyer les échecs et apprendre de ses erreurs et obstacles.

Le service commercial est sûrement le service où le niveau de stress est le plus élevé. Il faut avoir un nerf d’acier pour affronter avec professionnalisme le stress que peut provoquer le métier. Cela peut apparaître dès la conception du produit et jusqu’à sa commercialisation. La volonté à vouloir le maintenir dans le top 3 des ventes est une source de stress en plus qu’il faut maîtriser.

Nous avons parlé du sens de la relationnelle que doit avoir le directeur de relation client. C’est une qualité qui se base sur la diplomatie et l’art de savoir communiquer. Pour imposer ses idées, il faut savoir dire les choses de la façon, dont le client, et le consommateur souhaite l’entendre. Lorsque le commercial part dans le sens de son interlocuteur, il est sûr d’aboutir à quelque chose à la fin de leur conversation.

Il doit faire preuve d’empathie dans chaque conversation qu’il entreprend. C’est aussi une bonne façon de mieux comprendre les besoins d’un client. C’est la méthode parfaite pour aboutir à un dialogue constructif au sein d’un climat de confiance. Pour apporter une bonne ambiance de travail, le directeur de relation client doit savoir animer et dynamiser son équipe. Que ce soit ceux qui sont sur le terrain ou ceux qui sont en interne. Un travail fait dans la bonne humeur et un travail bien fait.

La formation à suivre et les perspectives du métier

Pour pouvoir prétendre au titre de directeur de relation client, il faut, dans la plupart des cas, avoir une formation en commerce. Cela peut être un DUT commercial ou un diplôme résultant d’une école de commerce. Un bac+4 ou un master en commerce suffit également pour commencer la première étape du cursus. Après, il faut encore joindre l’expérience avec le diplôme.

Il est rare de voir un débutant occuper un tel poste. C’est une place stratégique sur laquelle repose l’avenir de l’entreprise et la commercialisation de ses produits. Il est donc normal de faire appel à l’expérience.

Après une carrière en tant que directeur de relation client, il est également possible de devenir un directeur commercial ou directeur marketing.

Aujourd’hui, le poste de directeur commercial est une place qui est présente dans toutes les entreprises ayant un responsable client. Il est présent dans tous les secteurs d’activités qui existent. Souvent, ce sont les établissements qui proposent un produit ou un service au grand public qui ont besoin d’un tel poste.

Un directeur commercial peut aussi se voir attribuer le poste d’acheteur industriel. Il peut aussi être le négociateur à l’international de l’entreprise qu’il représente. Le tout avec un salaire brut annuel qui varie entre 60 000 et 80 000 euros.

> >

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here